FOI BAHA'IE

LE CORAN ENSEIGNE LA REVELATION PROGRESSIVE

Au nom de Dieu le clément le miséricordieux :

"Pour chaque communauté il y a un terme(ajal).Quand vient leur terme ils ne peuvent le retarder d'une heure et ils ne peuvent l'avancer non plus. "(chapitre 7 verset 34)

Le terme des juif c'était l'arrivée du Christ, le terme du christianisme c'est l'arrivé de Muhammad et le terme de la comunauté de Muhammad c'est l'arrivée du Bab, le Mahdi promis. Notez que la règle s'applique à chaque communauté.

"O enfants d'Adam, Si des Messagers parmis vous viennent vous rapporter mes versets (ayat), alors ceux qui acquièrent la piété et se réforment, n'auront aucune crainte et ne seront point affligés" (7:35)

Ceux qui acceptent le messager sont au paradis de la certitude et de la quiétude céleste.

"Et ceux qui traitent de mensonges nos versets et s'en écartent avec orgueil, sont les gens du feu et ils y resteront éternellement"(7:36)

Attention à l'orgueil qui fut la caractéristique de ceux qui rejetèrent le Messager.

"Quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Dieu, ou qui traitent de mensonge ses versets"(7:37)

Le clergé iranien qui dit que Baha'u'llah travaille pour les impérialistes Anglais ou les Sionistes est injuste et invente un mensonge contre Dieu!

"Si la mer était une encre pour écrire les paroles (kalimat)de mon Seigneur,certes la mer s'épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon seigneur, quand bien même Nous lui apporterions son équivalent comme renfort"(18:109)

La révélation divine est infinie, sans fin. Le çycle Adamique a duré 6000 ans. Le çycle Baha'i de la maturité de la race humaine durera 500000 ans. Dieu enverra des éducateurs mais le prochain ne viendra pas avant 1000 ans selon le Kitab i Aqdas.

Il est dit qu'à chaque communauté il y a un terme mais il est dit aussi:

"il n'appartient pas à un messager d'apporter un miracle, si ce n'est avec la permission de Dieu. A chaque terme(ajal) il y a un livre(Kitab)"(13:38).

"Dieu efface ou confirme ce qu'il veut et le Livre mère (oumoul kitâb) est auprès de Lui".13:39

L'évangile, le Coran, la thora, le Bayan, l'Aqdas, ne sont que des parties du livre mère. Chaque révélation abroge la précédente.

Notez aussi que la foi ne se base pas sur des miracles, mais sur la révélation. Muhammad n'a fait aucun miracle à part de révéler le Coran inimitable.

La révélation de Baha'u'llah aussi est inimitable.

Un messager ne vient pas pour faire du cirque et amuser la galerie. La religion c'est pas du Walt Disney ou Hollywood production, c'est du réel, du LIVE UP, elle s'attaque aux problèmes de la vie.

"Quand tu ne apporte pas de miracle, ils disent:

"Pourquoi ne l'invente-tu pas? "Dis:"Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé de mon Seigneur. Ces versets sont des preuves illuminantes venant de votre Seigneur, un guide et une grâce pour les gens qui croient."
(Le coran 7 : 203)

Réféchissez à cela: Jésus fit quantité de "miracles", il a même résuscité des morts. Est-ce que les juifs l'ont reconnu pour autant ?

Lisez la Chronique de Nabil et vous verrez que toute la vie de Baha'u'llah est un miracle et que celle des premiers croyants Baha'is est un miracle, et lisez sa révélation, en arabe si vous le pouvez, et vous reconnaîtrez le Verbe de Dieu.

Un jour les Ulamas persans demandèrent à Baha'u'llah un miracle.

Voici sa réponse:

"Bien que vous n'en ayez nullement le droit car c'est à Dieu qu'il appartient de mettre la créature à l'épreuve et non à celle-ci d'éprouver Dieu, malgré cela, cette demande est agréée et approuvée. Mais la cause de Dieu n'est pas un théâtre, où l'on représente à chaque heure un spectacle, et où chaque jour on demande quelque chose. Autrement elle deviendrait un jeu d'enfants. Les ulamas doivent donc s'assembler et d'un commun accord choisir un miracle,puis écrire qu'après l'apparition de ce miracle ils n'auront plus de doutes sur moi, et que tous reconnaîtrons et confesseront la validité de cette cause. Qu'ils cachettent cette feuille de papier et me l'apportent;que ceci soit leur critérium. Si le miracle apparaît, il ne restera pour vous plus aucun doute, sinon, nous seront convaincu d'imposture".

Les ulamas se concertèrent et dirent:"Cet homme est un enchanteur, peut-être va-t-il accomplir quelque enchantement, et alors nous n'auront plus rien à dire". Et ils n'osèrent pas pousser plus loin. (source : Les Leçons de Saint Jean D' Acre par Abdul Baha, PUF, page37)

Abdul Baha dit, apprécions sa sagesse divine :

"Je ne veux pas mentionner les miracles de Baha'u'llah; peut-être en les entendant dirait-on que se sont des histoires sujettes à la vérité et à l'erreur. Ainsi les miracles du Christ, dans les évangiles, nous sont rapportés par les apôtres, et non par quelqu'un d'autre: néanmoins les juifs les nient. Si je voulais mentionner les choses surnaturelles dans la vie de Baha'u'llah,elles abondent; elles sont établies en Orient, et même auprès des non-Baha'is. Mais ces récits ne sont pas des arguments et des preuves peremptoires pour tous; en les entendant on pourrait dire que peut-être cela n'est pas conforme à la réalité des faits. Et puis les autres sectes font également le récit des miracles de leur fondateurs. Ainsi les adeptes du Brahmanisme rapportent des miracles; d'où pouvons nous savoir que ceux-ci sont vrai et que ceux-là sont faux? Si les uns sont des contes, les autres en sont aussi; si les uns sont acceptés universellement les autres le sont aussi.Ces récits ne sont pas des preuves solides.

Ce sont des preuves pour le témoin occulaire et encore lui aussi pourrait douter que ce fut un miracle, et non de la sorcellerie. N'a-t-on jamais raconté aussi sur des sorciers des choses extraordinaires?"

Introduction | Contact | © Les Baha’is Sous les Provisions de l’Alliance de France
UNITE DANS LA DIVERSITE