FOI BAHA'IE

ETES VOUS SUR LE SITE D'UNE SECTE ?

Suis-je sur le site d'une vilaine méchante secte ?

C'est une question que beaucoup de français qui découvrent les mots "Baha'i", "Baha'u'llah", et des expressions genre "unité de l'humanité" et d'autres concepts qui semblent à première vue utopistes pourraient penser. Cet article expliquera si oui ou non la Foi Baha'ie est une secte.

Nous avons noté que certaines personnes n'étaient pas familiers avec le mot Baha'i. C'est en effet un mot peu connu pour l'instant. C'est un mot arabe et certains ont du mal à le retenir.

"La Foi quoi ? Bayalila ? Bahiala, Balala, Baba machin? "

Puisque nous vivons dans un monde de méfiance et de peur engendrée par le matérialisme et le capitalisme, d'autres prennent peur quand ils entendent un mot qu'ils ne connaissent pas...

"La Foi Baha’ie ? ça doit être une secte !"

Le mot secte fait peur, la personne prend peur, accepte la peur comme vraie, et ferme son esprit à toute investigation sur les mystérieux "Baha'is" !

Il faut déjà comprendre ce qu’est une secte. Pour cela ouvrons le dictionnaire :

SECTE, subst. fém.
A. Vieilli ou hist. Ensemble de personnes qui se réclament d'un même maître et professent sa doctrine philosophique, religieuse ou politique, ses opinions. Synon. école. Secte épicurienne, péripatéticienne, philosophique, platonicienne, pythagoricienne, stoïcienne; secte de César. Avez-vous embrassé la secte d'Épicure, Celle de Pythagore ou du divin Platon? (FLORIAN, Fables, 1792, p. 133). Thalès, fondateur de la secte ionique, reconnoissoit l'eau comme principe universel (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 106).

VRAI, les Baha’is se réclament d’un même prophète Baha’u’llah et d’un même Maître Abdul Baha et professent leurs enseignements. Cette définition est valable pour toutes les religions aussi ! Donc dans ce cas j’affirme que oui la foi Baha’ie est une secte et je suis dans une secte !

B. 1. Domaine relig. [P. oppos. à Église] Souvent péj. Groupement organisé dont les membres ont adopté une doctrine et des pratiques différentes de celles de la religion majoritaire ou officielle. Secte bouddhique, chrétienne, janséniste, juive, orthodoxe, protestante; secte des anabaptistes, des cathares, des donatistes, des mormons, des quakers, des témoins de Jéhovah; sectes de la Grèce, de l'Inde, de l'Orient. S'il était nécessaire qu'il y eût dans un état plusieurs religions positives, il ne l'était pas moins d'empêcher que les sectes tolérées ne produisissent, en se subdivisant, de nouvelles sectes (CONSTANT, Princ. pol., 1815, p. 129). Chez les peuples protestants, il y a d'autant plus d'ardeur morale que l'Église établie est plus fortement battue en brèche par les sectes dissidentes (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 320). V. adventiste ex. 1 et dissidence ex. 2.

Faux. La Foi Baha’ie n’est pas une secte dissidente de l’Islam ou d’une autre religion, comme certains orientalistes pensent. La Foi Baha’ie est la suite de toutes les religions comme le Christianisme était la suite du judaïsme, du Zoroastrisme et du Bouddhisme, et l’Islam la suite de toutes ces religions qui sont une seule et même religion. La Foi Baha’ie est la seule religion basée sur un document officiel, qui est le Testament d’Abdul Baha qui définie les institutions suprêmes de la Foi : le Gardien et la Maison Universelle de Justice avec le Gardien, un descendant du Roi David, comme président, et si ce dernier ne peut être présent aux délibérations, alors le vice-président qu’il nomme le remplace. Le Gardien doit être une BRANCHE, c'est-à-dire un descendant du Roi David et de Baha’u’llah. Il est président à vie de cette Maison de Justice. Ensuite le fils aîné le remplace et si son fils n’a pas l’élément spirituel en lui que requiert cette fonction, le Gardien désigne une autre BRANCHE. Il existe des groupes Baha’is qui se sont détournés des provisions du Testament d’Abdul Baha. Certains ont une Maison de Justice sans Gardien, d’autres suivent des « gardiens » qui ne sont pas des BRANCHES, de la famille de Baha’u’llah, et d’autres n’ont rien du tout, c'est-à-dire ils n’ont pas de « centre d’unité » et considèrent le Testament d’Abdul Baha comme sans importance.

Ceci dit il n’y a pas de clergé dans la foi Baha’ie, un gardien ne s’interpose pas entre l’homme et Dieu. Baha’u’llah a interdit le clergé !

En partic., souvent péj. Organisation d'inspiration religieuse ou mystique (voire politique), dont les membres vivent en communauté et sous l'influence d'une ou plusieurs personnes. Secte Moon; chef, maître de la secte; danger, emprise, nocivité des sectes; méthode d'endoctrinement, de pouvoir, de recrutement d'une secte. Ne prélevant aucune taxe, n'acceptant aucune donation, cette secte échappe aux scandales financiers courants chez les autres nouvelles sectes (Philos., Relig., 1957, p. 54-14). Une fois entré en secte, l'adepte perd toute personnalité. Transes collectives (...). Mais cela peut aller jusqu'au suicide collectif, comme pour la tristement célèbre secte du Temple de Dieu (Missi, 3 mars 1986, n o 478, p. 79).

Là encore la Foi Baha’ie ne correspond pas à cette définition de la secte. Les Baha’is ne vivent pas forcément en communauté ou séparés de la société. Ils vivent comme ils veulent, et le plus souvent ils ne sont pas en communauté, même si le fait de vivre en communauté n’est pas un mal.

Le Baha’i ne perd pas sa personnalité. En fait la Foi Baha’ie demande à ces adeptes d’utiliser leurs intellect et de faire leur recherche personnelle et indépendante de la vérité, et de voir par leurs propres yeux et non ceux du voisin. Avoir une opinion ou une philosophie différente du reste des Baha’is ne peut qu’apporter un plus à la diversité des croyants- la philosophie nazie par contre est fortement déconseillée ! Le suicide est interdit dans la Foi Baha’ie.

2. P. ext.
a) Péj. Tout groupe idéologique clos qui suit un leader dissident de la doctrine générale et qui se caractérise par le fanatisme et l'intolérance de ses membres (MUCCH. Sc. soc. 1969). Synon. chapelle, clan, coterie, parti. Secte anarchiste, socialiste. Peu à peu, l'anarchie (...) différait simplement des autres sectes socialistes par sa volonté de tout abattre pour tout reconstruire (ZOLA, Travail, t. 2, 1901, p. 335). V. fanatique ex. 1.

La Foi Baha’ie, depuis le début, combat l’intolérance et le fanatisme ! Elle ne correspond pas à cette définition.

b) Ensemble minoritaire de personnes ayant un trait commun (physique, intellectuel ou autre) qui les différencie des autres. Synon. clan. Le club Mensa se donne pour mission de rassembler les gens les plus intelligents du monde. Quelles épreuves faut-il surmonter pour y entrer? (...) C'est ce que Jean-Claude Lamy a demandé au pétulant secrétaire général de cette secte des « grosses têtes », Victor Serebriakoff (Réalités, août 1966, p. 33).

La Foi Baha’ie rassemble toutes les cultures, toutes les nations, et tous les styles ! Là encore le terme « secte » est hors sujet!

Voilà, j'espère qu'ouvrir le dictionnaire vous aura rassurés. Vous pouvez continuer à surfer sur notre site sans crainte!

Introduction | Contact | © Les Baha’is Sous les Provisions de l’Alliance de France
UNITE DANS LA DIVERSITE